On a les défauts de ses qualités

« On a toujours les défauts de ses qualités, rarement les qualités de ses défauts ». Cette citation de H.G. Wells a fait florès au point qu’elle en est devenue une expression populaire. Et pourtant, pourquoi serions-nous en train de mettre en avant nos défauts alors que nous parlons de nos qualités ? Serions-nous élevés dans une sorte de défaitisme ?

Et si nous inversions la proposition : « On a les qualités de nos défauts » ?
Vous êtes stressé au moment de rendre un travail au bureau ? Bonne nouvelle, vous avez l’envie de bien faire !
Vous êtes déprimé ? Bonne nouvelle ! Vous êtes empathique et voyez certaines choses telles qu’elles sont : tristes.
Vous prenez du poids ? Bonne nouvelle ! Vous mettez à l’abri une partie de vous.
Vous avez de l’eczéma ? Bonne nouvelle ! Vous protégez la meilleure partie de vous.
Vous procrastinez ? Et si une partie de vous, voulait simplement prendre du temps, du recul ? Dans un monde où tout est urgent, ce serait salutaire non ?

Prenez n’importe lequel de ce que vous appelez un défaut et voyez ce qu’il pourrait donner si vous le tourniez en qualité. Pensez en même temps, que l’image que vous avez de vous, sur tel ou tel point, est aussi un masque et apprenez à distinguer ce qui vous servira pour aller mieux, le temps de travailler vraiment sur un sujet, de ce qui vous servira à éviter de travailler sur ce même sujet. Exemple : « Je suis fumeur, j’aime ça » vous empêchera d’arrêter de fumer tandis que « en fumant, il est possible que je fuis quelque chose qui me fait peur ou mal » vous aidera à en trouver la cause profonde et à cesser de fumer. A minima, vous créerez une bonne énergie le temps de prendre les décisions qui s’imposeront. Bonne nouvelle non ?

Alors, nombreux sont ceux d’entre nous qui veulent travailler sur leurs défauts : les gommer, les contrôler, les faire disparaître. Demandez-vous en quoi vos « défauts » vous sont utiles et pensez à travailler sur vos qualités … chaque jour… qui sait si ils ne deviendrons pas ce qu’ils sont peut-être : vos plus belles qualités.

#déshypnotisons-nous